De Kourtrajmé aux Misérables, qui est Ladj Ly, le réalisateur applaudi à Cannes ?

Du collectif Kourtrajmé à la Croisette, focus sur Ladj Ly, le réalisateur du long métrage “Les Misérables”, présenté en Compétition ce mercredi à Cannes.

Il est l’un de ceux qui fait le plus parler en ce début de Festival de Cannes 2019. Focus sur Ladj Ly, le réalisateur des Misérables, seul premier film de la Compétition, qui plonge le spectateur au coeur d’une banlieue du 93, quand une équipe de la Brigade Anti-Criminalité se trouve débordée lors d’une interpellation…

Né en 1980, Ladj Ly, très vite attiré par la caméra, intègre au milieu des années 90 le célèbre collectif Kourtrajmé, fondé par ses amis d’enfance Romain Gavras et Kim Chapiron. S’il apparaît en tant que comédien au générique du film Sheitan, en 2005, le jeune homme se distingue surtout en tant que documentariste. Adepte du “copwatch”, pratique consistant à filmer les interventions policières, Ladj Ly aborde notamment la révolte des banlieues, posant sa caméra dans son quartier natal de Montfermeil (365 jours à Clichy Monfermeil).

La voix de la banlieue

Après avoir co-réalisé A voix haute – La Force de la parole, documentaire évoquant un concours d’éloquence à l’Université de Saint-Denis, Ladj Ly impressionne avec sa première fiction, un court métrage intitulé Les Misérables, qui suit le parcours difficile d’un membre de la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil. Une oeuvre choc nommée au César du Meilleur court métrage en 2018 que le cinéaste, qui participe par ailleurs à l’ouverture d’une école de cinéma gratuite dans le 93, décide rapidement d’adapter sur grand écran.

Le résultat, c’est donc Les Misérables (le film), présenté aujourd’hui en Compétition cannoise et considéré par certains comme le nouveau La Haine.

Découvrez ce que pense notre équipe cannoise des “Misérables” dans notre podcast du jour :

Click Here: liverpool mens jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *