Netflix à Venise : polémique sur la présence des films en sélection

À chaque festival, sa polémique contre Netflix. Et la Mostra de Venise ne fait pas exception puisque le géant américain fait une nouvelle fois face à une missive, de la part du président de l’AFCAE cette fois-ci.

Depuis 2015 avec Beasts of No Nation de Cary Joji Fukunaga, Netflix fait une véritable percée dans le milieu très fermé du cinéma en produisant des films d’auteur plus pointus et en les présentant aux festivals les plus prestigieux. Mais lorsque le Festival de Cannes accueille la plateforme en 2017 avec les films Okja et The Meyerowitz Stories, une incompréhension s’installe parmi la profession. La cause ? Les films Netflix ne bénéficient pas d’une sortie en salles, si ce n’est quelques salles indépendantes aux États-Unis.

Et depuis, le géant américain est critiqué de toutes parts à chaque fois qu’il présente des films en Festival. Dernière polémique en date : la tribune de François Aymé, président de l’AFCAE (Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai), publiée dans Libération. Il considère que le Festival de Venise a fait une “erreur historique” en laissant Netflix présenter trois films : Marriage Story de Noah Baumbach et The Laundromat de Steven Soderbergh en compétition et The King avec Timothée Chalamet hors compétition.

Pour le président de l’AFCAE, “Netflix, c’est comme une grande chaîne de restaurants qui voudrait décrocher trois étoiles au guide Michelin. Elle en a l’ambition, les moyens financiers, mais ni l’esprit et encore moins la vocation. Soutenir et relayer cette ambition sans négocier, c’est trahir la mission originale d’un grand festival qui doit défendre les œuvres avant tout.”

François Aymé va plus loin en parlant de trahison puisqu’il rappelle que l’industrie voulait atteindre un “tournant” : “La concertation entre les principales manifestations (Cannes, Venise, Berlin), en front commun face à Netflix, pourrait encore contraindre la plateforme à réétudier sa position. Rien n’est irréversible et le casse-tête de la diffusion du prochain film de Martin Scorsese dit bien que rien n’est réglé.” Cannes n’accepte plus les films Netflix depuis deux ans alors que Venise accueille la plateforme les bras ouverts cette année.

Le directeur artistique de la Mostra, Alberto Barbera, avait déjà justifié en amont dans Le Film Français son choix d’accepter les films produits et distribués par Netflix : “Si Netflix propose un film, je ne vois pas quelles pourraient être les raisons de le refuser hormis sa qualité. […] Il est vrai toutefois qu’il y a un problème entre les circuits de salles et les plateformes. Mais on ne peut pas demander à un festival de prendre en charge un problème qui fait partie de l’industrie du cinéma dans sa globalité.”

De son côté, l’UNIC (Union Internationale des Cinémas), présent à Venise, appelle aussi à ce que tous les films projetés dans les festivals aient une sortie complète en salles. Mais il semblerait que les films Netflix soient de plus en plus acceptés et surtout acclamés, en témoignent les premiers retours très positifs de la presse sur Marriage Story et The King. La place de Netflix dans l’industrie cinématographique reste encore à définir.

La bande-annonce de Marriage Story :

Click Here: liverpool mens jersey

Marriage Story Teaser VO "Charlie"

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *