Agnès Varda a 90 ans : cinq choses étonnantes que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’icône de la Nouvelle Vague

A l’occasion des 90 ans d’Agnès Varda, focus sur cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’icône de la Nouvelle Vague.

1. Elle a envoyé son double en carton à la cérémonie des Oscars !
+

Ne pouvant se rendre à Los Angeles pour le déjeuner des nommés des Oscars 2018, en février dernier, Agnès Varda, citée pour Visages Villages, a tout de même tenu à être présente à sa manière, en envoyant sur place… sa réplique en carton ! Une réplique qui a “participé” à la photo de famille des nommés 2018, (consultable en version large ici), puis carrément fait le tour des Etats-Unis !

Click Here: Golf special
Lire la suite

© BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE

La légendaire Agnès Varda, icône de la Nouvelle Vague, souffle ce mercredi ses 90 bougies. Pour l’occasion, focus sur cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas concernant la prolifique cinéaste, d’un double en carton à un Oscar historique en passant par une collaboration avec Jim Morrison, le chanteur des Doors…

Elle a envoyé son double en carton à la cérémonie des Oscars !

Ne pouvant se rendre à Los Angeles pour le déjeuner des nommés des Oscars 2018, en février dernier, Agnès Varda, citée pour Visages Villages, a tout de même tenu à être présente à sa manière, en envoyant sur place… sa réplique en carton ! Une réplique qui a “participé” à la photo de famille des nommés 2018, (consultable en version large ici), puis carrément fait le tour des Etats-Unis !

Elle est la première réalisatrice a avoir obtenu un Oscar d’honneur

Fin 2017, Agnès Varda, alors âgée de 89 ans et qui compte déjà à son actif de nombreuses récompenses, reçoit, dans le cadre du Hollywood & Highland Center, un Oscar d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre. Il s’agit du tout premier jamais décerné à une femme-réalisatrice par les Governors de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Pour lui remettre le trophée, une certaine Angelina Jolie.

Elle a des rues et des écoles à son nom

Preuve de l’importance majeure d’Agnès Varda dans le paysage artistique, plusieurs lieux de l’hexagone portent le nom de la réalisatrice : des salles de cinéma, notamment à Beauvais et Juvisy-sur-Orge, mais également une médiathèque en Isère, un collège en Loire-Atlantique ou encore une ruelle dans la ville de Sète, où elle posa ses caméra pour son premier court métrage, La Pointe courte, en 1955.

Elle a fait tourner Jim Morrison, le chanteur des Doors

Lorsqu’elle quitte la France à la fin des années 60 pour s’installer à Los Angeles en compagnie de Jacques Demy, Agnès Varda se lie d’amitié avec un certain Jim Morrison, le charismatique leader des Doors. Le chanteur apparaîtra dans son propre rôle au générique de Lions Love (… and Lies), l’un des cinq films californiens de Varda, sorti en salles en 1970.

Cinéaste culte, elle est également photographe et artiste plasticienne

Si on connaît évidemment Agnès Varda pour son activité de cinéaste prolifique, on sait peut-être moins qu’elle est une photographe accomplie depuis de nombreuses décennies, avec un passage aux Beaux-Arts au début de sa carrière. Et encore moins que la Française est depuis le début des années 2000 une artiste plasticienne exposant ses travaux aussi bien au Centre Pompidou de Paris qu’à New-York.

La bande-annonce de “Visages Villages” :

Visages Villages Bande-annonce VF

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *