Cursed sur SyFy : retour sur la production calamiteuse du thriller de Wes Craven

Film re-tourné, montage charcuté, acteurs qui quittent le navire… Cursed de Wes Craven a connu une production chaotique aboutissant à un désastre artistique et financier. Retour sur la genèse du film à l’occasion de sa diffusion sur SyFy.

Cursed – Sortie le 29 juin 2005
Réalisé par Wes Craven avec Christina Ricci, Joshua Jackson, Jesse Eisenberg

DE QUOI ÇA PARLE ?

Un loup-garou perdu dans Los Angeles infecte trois adolescents et bouleverse leur vie. Ceux-ci doivent désormais abattre le monstre pour espérer changer leur destin.

LA DÉBÂCLE DE WES CRAVEN

Cursed… ce film n’a jamais aussi bien porté son nom (maudit en français). Fort du succès phénonémal de la trilogie Scream, Wes Craven souhaitait réinventer le film de loup-garou au début des années 2000. Le premier scénario a été achevé en août 2000 et la production a démarré dans la foulée pour une sortie prévue en août 2003.

Skeet Ulrich, Christina Ricci et Jesse Eisenberg ont été engagés pour camper les rôles principaux et le tournage a commencé en mars 2003 à Los Angeles, fort d’un budget de 38 millions de dollars. C’est là que les ennuis ont commencé. Wes Craven et son scénariste Kevin Williamson, déjà complices pour la trilogie Scream, s’aperçoivent que le scénario doit être revu. S’ajoute à cela le facteur Bob Weinstein, le producteur étant finalement peu satisfait de la tournure que prennent les choses.

Scream – bande-annonce VO

 

Il est alors décidé de reporter la sortie d’un an, de réécrire entièrement le script et de planifier un nouveau tournage. La réécriture du scénario de Cursed a provoqué le départ soudain de comédiens qui avaient déjà tourné une partie de leurs scènes. Parmi eux, Mandy Moore, Illeana Douglas, Robert Forster et Corey Feldman. Ils ont été remplacés par d’autres acteurs. En revanche, Skeet Ulrich, qui retrouvait Wes Craven après Scream, a quitté le projet de sa propre volonté, mécontent de la direction prise par son personnage dans la nouvelle mouture du scénario.

Après ces reshoots intensifs, de nouveaux problèmes sont venus entâcher la production du film. En effet, Bob Weinstein n’était absolument pas satisfait de la fin, obtenant de Wes Craven qu’il en tourne une nouvelle, bien que cette dernière ne souffre de graves incohérences. Les effets spéciaux ont aussi été moqués à l’époque. Ils sont l’oeuvre de la société KNB. Au départ, c’est le légendaire Rick Baker qui devait s’en occuper. Il a finalement été évincé du projet quand les reshoots ont été ordonnés.

Au final, le studio Dimension, qui avait prévu de faire du film un R-Rated (Les enfants de moins de 17 ans doivent être accompagnés d’un adulte), a préféré en faire une version cinéma en PG-13 (Accord parental recommandé, film déconseillé aux moins de 13 ans), ce qui a encore plus ruiné le travail de Wes Craven. La carrière du cinéaste a d’ailleurs été stoppée net après cet échec cuisant, autant artistique que financier, le film ne rapportant que 29 millions de dollars dans le monde pour un budget de 38. Le metteur en scène finira sa carrière avec Red Eye et Scream 4.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *