PGA Awards 2017 : La La Land sacré

Le syndicat des producteurs hollywoodiens a décerné le PGA Award du Meilleur film à “La La Land”, qui s’affirme encore un peu plus comme le grand favori des Oscars.

Click Here: Putters

7. La Rédac vous recommande aussi
+

La La Land poursuit sa moisson de récompenses. Après son triomphe aux Golden Globes, la comédie musicale emmenée par Ryan Gosling et Emma Stone, dans les salles hexagonales depuis mercredi dernier, se voit sacrée Meilleur film aux PGA Awards, les récompenses décernées par les producteurs américains. Et confirme un peu plus son statut de grand favori pour les prochains Oscars, qui se dérouleront fin février…

Obtenir le PGA Award du Meilleur film est souvent un très bon indicateur en vue de la grand-messe hollywoodienne. Depuis 2005, huit films sur douze ayant reçu le prix ont ainsi décrôché la statuette du Meilleur film quelques semaines plus tard, comme vous pouvez le constater dans le tableau comparatif ci-dessous.

Le comparatif PGA du Meilleur film / Oscar du Meilleur film depuis 2005 :

Année*
PGA Awards du Meilleur Film
Oscar du Meilleur Film
2016
The Big Short : Le Casse du siècle
Spotlight
2015
Birdman
Birdman
2014

12 Years A Slave & Gravity (ex-aequo)
12 Years A Slave
2013
Argo
Argo
2012
The Artist
The Artist
2011
Le Discours d’un roi
Le Discours d’un roi
2010
Démineurs
Démineurs
2009
Slumdog Millionaire
Slumdog Millionaire
2008
No Country For Old Men
No Country For Old Men
2007
Little Miss Sunshine
Les Infiltrés
2006
Le Secret de Brokeback Mountain
Collision
2005
Aviator
Million Dollar Baby

Outre La La Land, le palmarès des PGA Awards 2017 a par aileurs souri à Zootopie, qui obtient le prix du Meilleur film d’animation. Côté séries, les nouveautés se distinguent : la remarquée Stranger Things de Netflix obtient le PGA Award de la Meilleure série dramatique, alors que c’est le show FX Atlanta qui se voit sacré Meilleure série comique.

A noter enfin que deux récompenses ont été remises à des oeuvres centrées sur l’affaire O.J. Simpson : American Crime Story (Meilleure mini-série ou téléfilm) et O.J.: Made in America (Meilleur film documentaire).

Avant “La La Land”, Emma Stone / Ryan Gosling, c’était ça…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *