Quand Laurent Ruquier rend hommage à Karl Lagerfeld… et en profite pour tacler les Gilets jaunes

Samedi 23 février, lors de son traditionnel monologue où il passe en revue quelques faits marquants de l’actualité dans l’émission On n’est pas couché, Laurent Ruquier s’est montré particulièrement en forme. Cette fois, ce sont les Gilets jaunes qui en ont pris pour leur grade.

S’il y en a un qui a le courage de ses opinions, c’est bien Laurent Ruquier. Très souvent interrogé sur le climat politique actuel, l’animateur s’exprime toujours sans tabou, au risque de se retrouver sous une pluie de critiques. Récemment, le chef d’orchestre d’On n’est pas couchéa d’ailleurs poussé un coup de gueule contre les journalistes, à qui il reproche notamment de mettre de l’huile sur le feu. “Ce sont les journalistes qui donnent beaucoup d’importance à une phrase, une réflexion. Moi, je n’ai pas changé ma façon de dire ou de faire depuis 30 ans que je fais ce métier”, a-t-il déclaré sur RTL.

Quelques semaines plus tôt, le présentateur avait été taxé de sexisme, après une remarque jugée déplacée à propos de Vailamama Chaves, Miss France 2019. Invité sur le plateau de C à vous, Laurent Ruquier avait campé sur ses positions malgré la polémique, en expliquant :”Je pense que quand on fait un concours Miss France on sait qu’on fait un concours de beautéet qu’il faut être d’une hypocrisie absolue comme peuvent l’être certains journalistes pour reprendre ce soit-disant buzz ou polémique. Je veux dire,les Miss France c’est un concours de beauté, c’est pas un concours d’éloquence“. Le 23 février, dans On n’est pas couché, l’animateur a une nouvelle fois prouvé qu’il n’avait pas sa langue dans sa poche.

Alors qu’il revenait sur l’actualité de la semaine comme à son habitude dans son monologue de début d’émission, Laurent Ruquier a souhaité rendre hommage à Karl Lagerfeld, décédé quelques jours plus tôt, d’une manière un peu particulière :”Le plus célèbre des Gilets jaunes nous a en tout cas quittés cette semaine”, a-t-il d’abord lancé, en référence à la campagne de communication pour la sécurité routière à laquelle le couturier avait participé, sur laquelle on pouvait lire à propos du fameux gilet jaune : ” C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien mais ça peut vous sauver la vie”. Une occasion trop belle pour l’animateur qui a conclu : “Maintenant un gilet jaune, c’est jaune, c’est moche, on n’y comprend plus rien et ça peut vous pourrir la vie”.

Crédits photos : Bestimage

Click Here: habitat tord boontje

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *