Céline Dion en a fini avec le deuil de son René : “Maintenant, je m’amuse aussi”

Il y a trois ans, le 14 janvier 2016, Céline Dion perdait l’homme de toute une vie, René Angélil. Avec le temps, la star québécoise s’est relevée et a retrouvé le sourire.

René Angélil rencontre Céline Dion en 1981. Il entend alors sa voix pour la première fois. Il comprend en un instant qu’elle deviendra une star. Mondiale. Incontournable. L’impresario prend la jeune fille sous son aile et fait de la carrière de Céline Dion une des plus belles histoires du monde de la musique. En trois décennies, la diva vend plus de 230 millions de disques, dont 20 avec seulement la chanson My Heart Will Go On, bande originale du film Titanic. Mais rapidement, en coulisses, René tombe sous le charme de Céline. Relation compliquée pour ne pas dire impossible, la chanteuse n’a que 12 ans, lui 38. Mais le coeur prend vite le pas sur la raison. Ils officialisent leur amour et se marient en décembre 1994.

Commence ainsi une histoire d’amour infini entre le manager et celle qui devient peu à peu une star planétaire. Au fil des années, le couple décide d’agrandir leur famille, mais traverse aussi les tempêtes. René tombe malade, Les médecins lui diagnostiquent un cancer de la gorge. La bataille est rude, il la remporte une première fois. Nous sommes alors en 1999. Mais la maladie est plus forte et emporte l’impresario le 14 janvier 2016. La diva est terrassée par la douleur, n’imagine pas la vie sans celui qui l’a aimé, sans l’homme qui a construit son rêve éveillé. Au départ, Céline Dion se terre à Las Vegas. Elle ne chante plus, se réfugie dans les bras de ses enfants, se remet aussi de la mort de son frère disparu seulement quelques jours plus tard. Un isolement qui ne dure qu’un temps. Car la star ne peut abandonner ses fans. Impossible. Impensable. Elle se lance à corps perdu dans ses shows à Vegas et part à nouveau en tournée. C’est ce que René aurait souhaité.

Trois en plus tard, Céline a bien changé. Elle est chanteuse mais aussi fashionista. Dans sa nouvelle vie, elle affiche son amour pour la mode en participant à la Fashion Week, en embauchant un nouveau styliste, en posant nue pour le magazine Vogue US. Elle a repris de la force, du courage pour vivre sans René Angélil. Récemment, la plus grande star québécoise est venue à Paris. Pour assister avec son ami Pepe Munoz aux défilés parisiens et pour lancer la boutique de sa marque de vêtements, rue de Turenne, dans le 3e arrondissement de la capitale. A cette occasion, elle a confié à BFMTV le sens de sa nouvelle vie. « Depuis mon enfance, je bosse, je fais ce que j’aime. Mais maintenant, je bosse, je fais ce que j’aime, et je m’amuse aussi ». Elle poursuit : « René m’a donné les bagages pour le restant de mes jours. Et je fais du mieux que je peux pour élever mes enfants, pour créer mes passions, pour m’entourer de vrais gens que j’aime, et pour explorer la vie. » Sa nouvelle philosophie.

Click Here: All Blacks Rugby Jersey

Par Anthony Verdot-Belaval

Crédits photos : Bakounine / ABACA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *