Bande-annonce Au nom de ma fille : Daniel Auteuil en père brisé traque sans relâche l’assassin de sa fille

Au nom de ma fille est tiré d’un fait divers survenu en Allemagne en 1982 et dont les retombées judiciaires ont défrayé la chronique durant plus de 30 ans. Mis en scène par Vincent Garenq, le film sort en salles le 16 mars 2016.

Dans Au nom de ma fille, Daniel Auteuil prête ses traits à André Bamberski, un expert comptable ayant traqué pendant près de 30 ans le meurtrier de sa fille, résidant en Allemagne, pour permettre qu’il soit jugé en France. Cette affaire a été un véritable feuilleton judiciaire entre 1982 et 2014.

Le film relate donc le combat de ce père, déterminé à ce que justice soit rendue. En 1982, sa fille, Kalinka, 14 ans, en vacances en Bavière chez sa mère, est violée et assassinée. Très vite, les soupçons se portent sur son beau-père, Dieter Krombach, éminent cardiologue. Toutefois, l’enquête piétine et le médecin échappe à la justice allemande. Convaincu de sa culpabilité, André Bamberski va alors décider de mettre tous les moyens à sa disposition pour faire payer celui qui a tué sa fille.

Vincent Garenq, déjà auteur de L’Enquête (centré sur l’affaire Clearstream) et Présumé Coupable (d’après un fait divers), revient avec ce nouveau long-métrage tiré à nouveau d’une histoire vraie. Aux côtés de Daniel Auteuil, on retrouve la comédienne franco-canadienne Marie-Josée Croze et l’acteur allemand Sebastian Koch. Ce dernier, vu dans Sans identité ou Die Hard 5, incarne le tueur Dieter Krombach.

Au nom de ma fille sort en salles le 16 mars.

Daniel Auteuil sera également à l’affiche des Naufragés le 17 février

Les Naufragés Bande-annonce VF

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *