Eugénie d’York : ce privilège que lui accorde la reine Elisabeth II, à quelques jours de son mariage

Fixé au 12 octobre, ses noces avec Jack Brooksbank devraient réunir la famille royale d’Angleterre. Si Eugénie d’York, fille du prince Andrew et de Sarah Ferguson, n’a pas vraiment les médias dans la poche, elle sait qu’elle peut compter sur le soutien de sa grand-mère Elisabeth II. Celle-ci vient de l’en assurer.

Elle a déjà le coeur à la noce. Enfin une bonne nouvelle… Fixé au 12 octobre prochain, le mariage d’Eugénie d’York et de Jack Brooksbank n’a cessé de faire parler… en mal. Ajournement, budget faramineux, organisateur au nom sulfureux, télédiffusion compromise, invitations maladroites, problème de sièges, programme digne de la fête à neuneu… La fille cadette du prince Andrew et de Sarah Ferguson n’a pas été épargnée, ces dernières semaines. A croire que seules Kate Middleton et Meghan Markle trouvent grâce aux yeux des tabloïds britanniques.

Motif de satisfaction pour la future mariée: sa grand-mère Elisabeth II lui aurait apporté son soutien, avec un cadeau immatériel. Si les enfants qui naîtront de son union avec le roturier Jack Brooksbank n’hériteront d’aucun titre de noblesse, Eugénie, elle, continuera à porter le titre de princesse. “Son altesse royale la princesse Eugénie, épouse Jack Brooksbank”: c’est plus exactement le titre qui la définira, après ses noces, selon The Mirror.

Pas de nouveau titre, donc, mais pour la petite-fille d’Elisabeth II, que l’on a dit agacée par la promotion de Kate Middleton et de Meghan Markle en tant que duchesse de Cambridge et duchesse de Sussex, le maintien du titre de princesse, hérité à sa naissance, efface toutes les humiliations subies jusqu’à présent. Il était temps.

Click Here: kenzo men’s new collection

Crédits photos : Getty

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *