Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, ils voulaient tous la même chanson à leur meeting

Dans une interview au Journal du Dimanche, le groupe Les insus composé de Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka, anciens membres du groupe Téléphone, révèle que l’utilisation d’une de leurs chansons a été demandés par des politiques de tous bords lors de la dernière campagne présidentielle.

On savait Emmanuel Macron féru de musique classique, c’est pourtant un tube du l’ex-groupe Téléphone qu’il aurait voulu pour enflammer les meetings de sa campagne présidentielle. Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka, anciennement Téléphone et maintenant Insus, ont révélé au JDD que leur morceau « Un autre monde » avait été particulièrement convoité par celui qui est devenu président de la république, mais également Jean-Luc Mélenchon et même Marine Le Pen : « De l’extrême gauche au FN, tous ont demandé à l’utiliser pour leurs meetings ! Macron, Mélenchon, même Le Pen, tous rêvent d’un autre monde!” Mais Louis Bertignac précise : »On n’a jamais donné notre autorisation. Ça enlèverait tout à la chanson.”

Devant le refus du groupe, Emmanuel Macron a finalement choisi un morceau intitulé Walk in deVincent Rautureau inspiré d’un morceau du groupe norvégien electro-jazz Lemaître.

Le groupe Les insus, qui s’apprête à donner deux concerts au Stade de France vendredi et samedi prochains, a confié au journal que leurs 15 titres les plus incontournables, de Cendrillon à New York avec toi en passant par La bombe humaine seront jouées au public nostalgique. Évidemment Un autre monde fait partie de la sélection.

Click Here: Kenzo Women’s New Collection

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *