5 choses à savoir sur X-Men: Days of Future Past !

Réalisation, casting, marketing, entraînement de Hugh Jackman… A l’occasion de la sortie du nouveau “X-Men”, pleins feux sur les secrets de tournage du film !

Le choc des générations

Comme l’intrigue d’X-Men : Days of Future Past implique des voyages dans le temps, elle permet à Ian McKellen et Patrick Stewart de reprendre les rôles de Magneto et du Professeur X, qu’ils avaient tenu dans les trois premiers épisodes de la saga, et de faire face à leur version “jeune”, respectivement incarnées par Michael Fassbender et James McAvoy. Lorsque le réalisateur Bryan Singer approcha les deux premiers interprètes de ces rôles mythiques, ceux-ci étaient alors persuadés avoir définitivement passé la main à leurs jeunes homologues. Ils furent cependant ravis de revenir jouer leur plus populaire personnage.

Plus rapide que Flash ?

Bryan Singer filma les scènes avec le mutant Vif-Argent à l’aide d’une caméra spéciale, enregistrant 3600 images par seconde, dans l’idée de mettre en avant la rapidité du personnage : 3 600 images/seconde est 150 fois plus rapide que la vitesse normale d’un film (qui est de 24 images/seconde), Vif-Argent se déplacera donc 150 fois plus vite que la normale.

Un Days of Future Past parallèle

La version initiale de X-Men : Days of Future Past, qui devait être dirigée par Matthew Vaughn, orientait différemment la trame du film. Le réalisateur avait notamment prévu de faire du film une suite directe à X-Men le Commencement, se déroulant dans les années 1970. Une des premières idées proposait même de mettre en scène l’assassinat de Kennedy orchestré par Magneto, ainsi que des rencontres entre mutants lors de la guerre du Vietnam et du mouvement pour les Droits Civils.

Lorsque Bryan Singer reprit le projet, il fit des idées de Vaughn le centre d’une campagne marketing viral, construite autour de cette version parallèle du film. Dans cette histoire alternative, Magneto est arrêté et emprisonné pour le meurtre de Kennedy, bien qu’il ne cesse de clamer son innocence. Plusieurs théories du complot se sont par la suite construites autour des mutants, faisant parfois de Mystique un double de Kennedy et d’Emma Forst la véritable instigatrice de l’assassinat. Un site viral fut même construit dans cette optique, thebentbullet.com.

Trask Industries

Pour la campagne publicitaire de X-Men : Days of Future Past, la production ouvrit un site, trask-industries.com, dirigé par Boliver Trask. Il s’agit d’un canular, présentant l’entreprise, qui dans le film, crée les Sentinelles dans le but d’éradiquer les mutants et de ramener une paix durable dans le monde. On peut y trouver des conseils pour déceler le gêne X chez ses proches, l’explication du programme sentinelle avec de nombreux détails sur la Sentinelle Mark, robot de 9ème génération. Le site se veut scientifique et explique en conséquence comment l’entreprise peut concrètement faire face à “l’invasion mutante”. Peter Dinklage y apparaît en tant que PDG. 

Tout de griffes et de muscles

Hugh Jackman enchaîna quasiment directement le tournage de Wolverine : le combat de l’immortel avec celui d’X-Men : Days of Future Past. Après avoir avoué ne jamais se remettre dans une telle condition physique que celle qui lui était nécessaire pour le spin-off de son personnage, il dut malgré tout conserver sa musculature pour le film suivant : “Je faisais 45 à 90 minutes de sport tous les matins avant de passer à la coiffure et au maquillage, et je ne me nourrissais que de poulet grillé et de légumes vapeur. Je mangeais toutes les deux heures, souvent entre deux scènes ou deux répétitions. Et avant chaque scène de combat, je faisais 15 minutes de musculation. Je terminais la journée par 45 minutes de sport supplémentaires en salle.”

Voir tous les secrets de tournage

Parodies

 

Click Here: Fjallraven Kanken Art Spring Landscape Backpacks

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *