Levothyrox : création de la mission pour améliorer l'information sur les médicaments

La mission destinée à améliorer l’information sur les médicaments, créée dans la foulée de la crise du Levothyrox (Merck), est coprésidée par une représentante des associations de patients, Magali Leo, et par le médecin et chroniqueur radio Gérald Kierzek, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

Cette mission destinée à améliorer l'information sur les médicaments a été créée dans la foulée de la crise du Levothyrox (Merck).

La mission “Information et médicament” est confiée à un groupe de travail que la ministre de la Santé a voulu “resserré, polyvalent et indépendant“, composé de personnalités aux profils variés. La co-présidence de la mission est assurée par :

  • Magali Leo, représentante des patients, responsable du plaidoyer de l’Association Renaloo et anciennement chargée de mission du Collectif Interassociatif sur la Santé (aujourd’hui France Asso Santé)
  • Dr Gérald Kierzek représentant des professionnels de santé, praticien hospitalier et chroniqueur santé pour Europe 1, France Télévision et Télé 7 jours.

La mission rendra son rapport, avec ses propositions, avant le 31 mai 2018“, a indiqué le ministère dans un communiqué, en précisant que ses travaux ont débuté à compter de lundi. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait annoncé le 6 septembre la création de cette mission pour mieux informer les patients en matière de médicaments. “Cette mission doit permettre d’identifier des moyens innovants et plus performants de délivrer aux usagers et aux professionnels de santé une information claire et accessible sur l’ensemble des médicaments“, a indiqué le ministère. L’ensemble de la chaîne de l’information sera abordé : autorités publiques vers les médecins, vers les patients; professionnels de santé vers les patients et le public, entre eux ; communication des patients entre eux.La mission se basera sur “l’exemple du déficit d’information sur le changement de formule du Levothyrox, dont elle pourra proposer une analyse“. Les membres de la mission auditionneront des représentants des patients, des professionnels de santé, des médias et experts des réseaux sociaux, des industriels du médicament ou encore les agences sanitaires.Outre ses deux coprésidents, la mission comprend quatre membres (un médecin généraliste, une pharmacienne, un sociologue et une responsable d’association).

  • Corinne Devos : Administratrice de l’Association François Aupetit (AFA) Crohn RCH France, référente « écoute soutien et éducation thérapeutique du patient » ;
  • Henri Bergeron, sociologue au CNRS-Sciences Po, coordinateur scientifique de la chaire santé de Sciences Po et co-directeur de l’axe santé du laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques de Sciences Po Deux membres de la mission sont également professionnels de santé :
  • Dr Lucas Beurton-Couraud, médecin généraliste dans le Finistère, élu URPS Bretagne et membre du groupe expert « médicament » du Collège de Médecine Générale ;
  • Dr Béatrice Clairaz-Mahiou, pharmacienne d’officine en région parisienne, élue URPS Ile de France, coprésidente de l’Européenne de pharmacie clinique officinale (EPCO) et spécialisée dans les soins de support et l’accompagnement des patients atteints de cancer.

Les rapporteures de la mission sont issues du Conseil d’Etat

  • Dorothée Pradines, auditrice au Conseil d’Etat
  • Sara-Lou Gerber, auditrice au Conseil d’Etat

Click Here: cheap Cowboys jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *