Augmenter le prix des cigarettes pour réduire la mortalité infantile ?

L’augmentation des taxes sur les paquets de cigarettes pourrait être associée à une baisse de la mortalité infantile aux Etats-Unis, selon une étude publiée dans la revue Pediatrics. Des prix plus élevés dissuaderaient les femmes enceintes de fumer pendant leur grossesse.

L’exposition du fœtus à la fumée de cigarette augmente notamment les risques de prématurité, de petit poids du bébé à la naissance et de mort subite du nourrisson.

Une augmentation d’un dollar réduit la mortalité infantile annuelle de 3,2 %Des chercheurs de la Vanderbilt University School of Medicine révèlent qu’une augmentation des taxes d’un dollar sur le prix total du paquet de cigarettes pourrait sauver chaque jour la vie de deux enfants. Cette légère augmentation des taxes permettrait, en outre, de réduire de 3,2 % le taux de mortalité infantile annuel (enfants morts avant l’âge d’un an), ce qui représente 750 décès d’enfants par an aux Etats-Unis.Par ailleurs, l’étude révèle que l’augmentation des taxes sur le tabac réduit davantage la mortalité infantile chez les enfants afro-américains que chez les enfants blancs non-hispaniques. En effet, aux Etats-Unis, les enfants afro-américains ont deux fois plus de risque de mourir avant l’âge d’un an que les enfants blancs non-hispaniques. Des mesures qui bénéficient à la mère et à l’enfantPour parvenir à ces résultats, les auteurs de l’étude se sont intéressés aux données publiques sur la mortalité infantile aux Etats-Unis entre 1999 et 2010 et à une étude sur l’évolution des taxes sur le tabac et du prix des paquets de cigarettes.“Notre approche sur les taxes appliquées aux cigarettes est inédite“, rapportent les chercheurs. “Ces taxes ont d’abord pour objectif de décourager les fumeurs à continuer de fumer ou de dissuader ceux qui voudraient commencer. Mais notre étude montre que l’augmentation du prix du tabac a également un impact positif sur la mortalité infantile“.Les effets nocifs du tabagisme maternelFumer pendant la grossesse peut augmenter les risques d’

accouchement prématuré, première cause de mortalité infantile aux Etats-Unis. “Les résultats de notre étude pourraient aider les médecins, les autorités publiques et les politiques à mieux évaluer l’impact des hausses des taxes sur les cigarettes, sur la santé des enfants“, précise le Pr Stephen Patrick, co-auteur de l’étude. Selon lui, ces travaux constituent aussi un espoir dans la lutte contre les disparités entre les enfants afro-américains et les enfants blancs non-hispaniques.D’autres études ont déjà montré les effets nocifs du tabac pendant la grossesse. L’exposition du fœtus à la fumée de cigarette augmente notamment les risques de

petit poids du bébé à la naissance et de

mort subite du nourrisson.En France, 20 % des femmes fument pendant leur grossesseEn France, une femme sur cinq continue à fumer tout au long de sa grossesse, selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (

Inpes). La ministre de la santé, Marisol Touraine, avait d’ailleurs souligné l’année dernière que “La France était le pays en Europe où les femmes enceintes fument le plus“. A quand une nouvelle augmentation du paquet de cigarettes ?Annabelle IglesiasSource : Protecting Children From Tobacco, Nicotine, and Tobacco Smoke, Stephen Patrick and al, novembre 2015, Pediatrics (

disponible en ligne).Click Here: pinko shop cheap

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *