La pollution de l'air serait responsable des allergies pour 3 Français sur 4

L’enquête “Allergie et Climat“ réalisée par la Fondation Stallergènes à l’occasion de la conférence parlementaire du 2 juin à Paris, indique que plus d’un tiers des Français souffre d’allergies. Plus de 3 sondés sur 5 estiment aussi qu’elles sont en hausse depuis 10 ans.

Plus d'un Français sur 3 souffre d'allergies, notamment aux pollens. La pollution en serait responsable selon eux.

Rhume des foins, acariens et poussière : le trio infernal des allergiquesL’étude révèle que 37% des Français ont souffert d’au moins une allergie au cours des 12 derniers mois. Parmi eux, 46% avaient entre 25 et 34 ans. En tête des allergies, on retrouve le rhume des foins (pollens, graminées) dont sont victimes 35% des Français, suivis des allergies aux acariens et à la poussière pour 14%.Les allergiques souffrent le plus souvent d’allergies multiples, selon cette enquête. Ainsi, parmi les 25% de Français victimes du rhume des foins, 74% sont aussi allergiques aux poils d’animaux.L’autre enseignement de ce sondage est que les personnes allergiques sont plus nombreuses à penser que les allergies sont en augmentation dans le pays depuis ces 10 dernières années. C’est le cas de 71% des sondés, contre 59% des Français ne souffrant d’aucune allergie.Près de 4 individus sur 10 déclarent également avoir ressenti une aggravation de leur allergie au cours de l’année. Ce sentiment est logiquement plus présent chez les sondés estimant que les allergies sont en augmentation ces dernières années.La pollution dénoncée par les Français comme favorisant les allergiesLa pollution de l’air et les particules fines est prioritairement citée par 37% des Français comme étant la principale cause des allergies. 21% des sondés déclarent qu’elle serait due à l’augmentation des allergènes. L’utilisation des produits chimiques dans l’agriculture arrive en 3e position puisque 12% des Français la citent en premier lieu.Pour éviter les allergies, les premières mesures gouvernementales auxquelles pensent les Français concernent les mesures antipollution dans leur ensemble. Ainsi, pour 29% des sondés l’État doit diminuer les pollutions liées à l’industrie et pour 19% des répondants, il s’agit d’améliorer la qualité de l’air.

Sur le plan médical, près de 2 Français sur 3 évoquent la personnalisation des traitements comme le moyen privilégié de remédier aux allergies.Allergie et changement climatique : des relations méconnues du grand publicSeuls 16% des répondants évoquent les changements climatiques. Pour Christine Rolland, directrice de l’association “Asthme et Allergies“, “relativement peu de personnes font le lien entre changement climatique, pollution et augmentation des allergies. Si nous avons tendance à accuser la pollution de différents maux, nous ne savons pas toujours qu’elle est liée aux changements climatiques“.L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit qu’en 2050, 1 personne sur 2 dans le monde sera allergique.Cette enquête a été réalisée sur un échantillon de 1024 individus âgés de 18 ans et plus, issus d’un échantillon national représentatif de la population française, du 4 au 5 février 2015.AFP/RelaxnewsSource : L’enquête “Allergie et Climat“ réalisée par la Fondation Stallergènes – mai 2015Click Here: United Kingdom Rugby Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *