Les dangers pour la santé des jeans trop serrés

Etre à la pointe de la mode ne serait pas sans danger, surtout si on porte des jeans slim. Une Australienne de 35 ans en a fait les frais puisqu’elle a perdu momentanément l’usage de ses jambes après avoir porté un jean trop serré pendant toute une journée… de déménagement.

Après avoir déménagé un proche toute une journée en jean slim, une jeune Australienne n'a pas pu marcher pendant 4 jours. 

Elle perd l’usage de ses jambes à cause d’un jean trop serréCette jeune Australienne avait passé la journée à déménager un membre de sa famille. Pour l’occasion, elle avait eu la bonne idée de porter un jean trop serré. Problème, à la fin de la journée, ne tenant plus sur ses jambes, elle s’écroule et n’arrive pas à se relever. La jeune femme aura passé plusieurs heures allongées sur le sol avant d’être retrouvée.Le lendemain, elle rapportera aux médecins qu’elle n’était pas à l’aise dans son skinny jean qu’elle a pourtant porté pendant plusieurs heures. Et pour cause, dans un article publié dans le Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry, les médecins qui l’ont examiné révèlent que le vêtement avait provoqué un traumatisme sur les jambes de la malheureuse en compressant ses muscles et ses nerfs.Des complications neurologiques liées à un jean slimDes œdèmes avaient fait gonfler ses mollets obligeant les médecins à couper son pantalon pour lui retirer. Ce n’est pas la première fois que le port d’un jean skinny provoque des lésions rapporte le Pr. Thomas Edmund Kimber : les précédents cas se limitaient “à des lésions du nerf cutané latéral de la cuisse, probablement causées par la compression“. Mais selon lui, ce nouveau cas “constitue  une nouvelle complication neurologique liée au port d’un jean trop serré“.Dans cette histoire, le jean n’est pas le seul responsable. Les lésions de la jeune femme sont également dues à sa position accroupie gardée pendant plusieurs heures pour le déménagement.La jeune Australienne a retrouvé l’usage de ses jambes 4 jours après le début du traitement d’hydratation par intraveineuse.Annabelle IglesiasSource :

Fashion victim: rhabdomyolysis and bilateral peroneal and tibial neuropathies as a result of squatting in ‘skinny jeans’, Thomas Edmund Kimber and al, 23 juin 2015, Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry.Click Here: cd universidad catolica

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *