IVG : suppression du délai de réflexion de 7 jours

Le délai de réflexion de 7jours relatif à l’IVG a été supprimé à l’occasion du vote d’un amendement à la loi de Santé dans la nuit du 18 au 19mars par les députés membres de la Commission des Affaires sociales.

Les députés ont voté en faveur de la suppression du délai de réflexion relatif à l'IVG.

Concrètement, les femmes qui souhaitent recourir à une

interruption volontaire de grossesse ne devront plus attendre 7 jours après la première consultation pour se faire avorter.Cet amendement était porté par Catherine Coutelle, députée de la Vienne, Présidente de la Délégation aux droits des femmes, qui considérait le délai de réflexion obligatoire de 7 jours comme “un frein symbolique et factuel“. Cette recommandation figurait déjà dans un 

rapport relatif à l’accès à l’IVG présenté à Najat Vallaud-Belkacem (alors ministre des Droits des femmes) en novembre 2013 par le Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes (HCEfh).“Avec cette suppression, nous passons d’un droit concédé aux femmes à un droit fondamental, qui permet aux femmes de choisir leur fécondité et de disposer de leur corps“, écrit-elle sur son site Internet.Selon la députée, les femmes qui recourent à l’IVG ont déjà longuement réfléchi à cet acte et à ses conséquences lorsqu’elles se rendent dans une structure pratiquant l’IVG.L’amendement adopté en Commission sera intégré dans le texte de la loi de Santé qui sera présenté à l’Assemblée en première lecture le 31 mars.Amélie PelletierSource : “

IVG : le délai de réflexion obligatoire de 7 jours supprimé“, site Internet de Catherine Coutelle.Click Here: cheap Cowboys jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *