Fumer le narguilé aussi dangereux pour les poumons que la cigarette

Fumer le narguilé est aussi néfaste pour les poumons que de fumer des cigarettes, confirme une nouvelle étude iranienne publiée jeudi. Utilisée traditionnellement au Moyen-orient et en Asie, la pipe à eau (également appelée chicha) s’est popularisée ces dernières années auprès de la jeunesse occidentale et notamment auprès des jeunes filles.

Le narguilé serait aussi dangereux pour les poumons que la cigarette.

Des chercheurs iraniens conduits par Mohammad Hossein Boskabady de l’Université de Mashhad ont comparé les performances et les problèmes respiratoires de trois groupes de fumeurs habituels, 57 fumeurs de narguilé, 30 fumeurs de cigarettes qui inhalent profondément et 51 fumeurs de cigarettes qui inhalent “normalement“, à un groupe de 44 non-fumeurs. Un questionnaire a permis d’évaluer la prévalence et la sévérité des symptômes respiratoires, des tests effectués avec un

spiromètre ont également été effectués pendant les deux ans de suivi de cette étude. Selon les résultats, les fumeurs de narguilé et les fumeurs “profond“ de cigarettes étaient les plus touchés par des phénomènes tels que sifflement respiratoire (wheezing), gêne respiratoire ou toux. Les fumeurs “normaux“ étaient également concernés mais à un degré un peu moindre.Une gêne respiratoire a ainsi été observée chez 36,8 % des fumeurs de narguilé, chez 40 % de fumeurs de cigarettes inhalant profondément, contre 29,4 % chez ceux qui inhalent “normalement“. La toux a été observée respectivement chez 21 %, 36,7 % et 19,6 %. Les sifflements ont été observés chez 23 %, 30 % et 21,6 %. Les résultats, publiés dans la revue scientifique Respirology, vont à l’encontre des arguments avancés par les défenseurs du narguilé qui estiment généralement que la pipe à eau est moins dangereuse parce qu’elle filtre les toxines du tabac. “Nos résultats révèlent que fumer le narguilé provoque des effets profonds sur la fonction respiratoire, similaires à ceux observés chez les fumeurs qui inhalent profondément“ conclut le Pr. Boskabady.Selon une étude réalisée en 2005 par l’OMS, la fumée d’un narguilé délivre de grosses concentrations de composés toxiques incluant du monoxyde de carbone, des métaux lourds, des substances chimiques cancérigènes et un niveau de nicotine suffisant pour créer une dépendance. Lors d’une séance – qui dure généralement entre 20 et 80 minutes-, “un fumeur de narguilé peut inhaler l’équivalent de ce qu’inhale un fumeur qui consommerait 100 cigarettes ou plus“, ajoutait l’OMS.David BêmeSources :Comparison of pulmonary function and respiratory symptoms in water pipe and cigarette smokers – Mohammad Hossein Boskabady – Respirology Volume 17, Issue 6, pages 950–956, August 2012 (

abstract accessible en ligne)Relaxnews

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *