Grippe A : 1,6 million de Français déjà vaccinés

“La vaccination monte en puissance chaque jour d’avantage, et je m’en réjouis“ indique aujourd’hui Roselyne Bachelot, lors de son point presse hebdomadaire. Avec plus d’1,6 million de personnes vaccinées, personnel médical compris, contre 750 000 la semaine dernière, la campagne de vaccination continue de s’accélérer. “Au rythme actuel, le nombre de personnes vaccinées par jour aura doublé entre lundi et samedi“, selon Brice Hortefeux.

“Le nombre de personnes vaccinées a été multiplié par 14 entre le 12 novembre et le 3 décembre“, affirme Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur mais également chef de la coordination interministérielle de la gestion de la crise de grippe A. En effet, le 12 novembre, date de l’ouverture des centres, seules 12 000 personnes étaient au rendez-vous. Hier, plus de 180 000 personnes ont reçu le vaccin. Du côté des professionnels de santé, on observe également une nette augmentation. Près d’un quart d’entre eux, soit 200 000 personnes, a déjà été vacciné. Depuis le 26 novembre, début de la vaccination des scolaires, 30 000 collégiens et lycéens ont répondus présents. L’objectif du gouvernement est de pouvoir vacciner l’ensemble des Français qui le souhaitent dans un délai de quatre mois, jusqu’au début du printemps. Pour tenir ses engagements et pallier les dysfonctionnements que connaissent de nombreux centres, le gouvernement a pris une série de mesures. Ainsi, alors que 600 centres étaient ouverts au début de la campagne, 872 étaient opérationnels hier. “Cette progression va se poursuivre pour que samedi prochain, tous les espaces de vaccination soient ouverts“, assure Brice Hortefeux. Au total, 1 080 centres sont répartis en France métropolitaine, leurs horaires devraient être élargis. Internes, élèves infirmiers, médecins du travail et de l’armée vont renforcer les équipe de vaccination. Le fonctionnement des centres, en particulier l’accueil, vont être améliorés. “Le pré-accueil est désormais systématisé afin d’éviter les files d’attentes“ précise le ministre de l’intérieur. Selon lui, “un accès prioritaire pour les personnes fragiles a également été mis en place“. “En diminuant les files d’attentes hier, on a augmenté de 40 % les personnes vaccinées“ affirme Roselyne Bachelot. Concernant les personnes qui ne peuvent se déplacer ou bien les sans-abri, la ministre assure que les équipes mobiles sont en train d’être mises en place. Sarah LaînéSource :Conférence de presse au ministère de l’intérieur – 3 décembre 2009PHOTO : FRANCOIS MORI/AP/SIPA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *