Accident vasculaire cérébral : n'attendez pas pour composer le 15 !

A l’occasion de la Journée mondiale de l’AVC le 29 octobre, le Ministère de la santé et des sports et l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé  (Inpes) s’associent à la Société Française Neurovasculaire, pour rappeler la nécessité de contacter le 15 rapidement face aux signes d’alerte de l’accident vasculaire cérébral.

Chaque année, près de 150 000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral. Troisième cause de mortalité en France, l’accident vasculaire cérébral est la première cause de handicap acquis de l’adulte et la deuxième cause de démence. Faute d’une prise en charge très rapide, les lésions peuvent devenir irréversibles. C’est pourquoi chaque minute compte : en cas de faiblesse brutale ressentie d’un côté du corps, même si elle régresse en quelques minutes, il faut contacter le 15 dans les plus brefs délais.L’Inpes lance une campagne d’affichage du 2 au 14 novembre dans les réseaux nationaux et locaux, les pharmacies, les cafés, les hôtels et les restaurants (réseau CHR). Une version animée de l’affiche sera visible dans les pharmacies du réseau Futuramédia équipées d’écrans de diffusion.Au-delà de la nécessité d’une réaction rapide des témoins, plusieurs propositions d’amélioration de la prise en charge de ces accidents vasculaires cérébraux ont été avancées récemment dans un

rapport présenté par la Ministre de la santé début octobre. Ces mesures devraient être incluses dans le prochain “plan d’action AVC 2010-2014“ qui sera présenté fin 2009.Source : INPES – octobre 2009Click Here: New Zealand rugby store

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *