6 milliards d'autres : Yann Arthus-Bertrand cherche le sens de la vie…

“Six milliards d’autres“, c’est l’exposition de Yann Arthus-Bertrand, au Grand-Palais jusqu’au 12 février 2009. Le concept est assez surprenant : filmer sur toute la terre les réponses des gens à 40 questions sur leurs joies, leurs peines et le sens de la vie. Au final, plusieurs heures de témoignages permettent d’appréhender la diversité de l’humanité… et ses points communs. Rencontre avec Yann-Arthus Bertrand.

Après la terre vue du Ciel, Yann Arthus-Bertrand se lance dans un autre projet d’envergure : présenter la diversité de l’homme… et ainsi se rapprocher au plus près de la définition de l’Humanité.
Yann Arthus-Bertrand : Moi ce qui m’intéressait ce sont les questions fondamentales sur le sens de la vie ! Qu’est ce que c’est que la famille? Qu’est ce qu’il y a après la mort ? Qu’est ce qu’on veut changer dans sa vie ? Quelle est la chose la plus forte que vous avez eu dans votre vie et qu’est-ce que vous en avait appris ?… Ce sont des questions qui permettent aux gens de réagir sur des choses importantes.
On a fait 5 000 interviews dans 70 pays. J’ai voulu trouver autour du monde des gens qui avait des choses importantes à nous dire pour qu’on sorte de l’exposition un peu plus intelligent !
Durant 5 ans, Yann Arthus Bertrand a posé les 40 mêmes questions à différentes personnes autour du globe. Pour un résultat souvent surprenant et toujours attachant.

Prenant le photographe journaliste à son propre jeu, Doctissimo a posé à Yann Arthus Bertrand quelques-unes de ces questions sur le sens de la vie.

Qu’est-ce que vous aimeriez changer en vous ?Yann Arthus-Bertrand : Personnellement j’aimerai bien être moins con ça c’est sûr ! Un peu plus intelligent, moins d’égo, j’aimerai mieux comprendre les choses ! Pourquoi fait-on ce métier de journaliste ? Pour mieux comprendre la vie, le monde ! C’est un métier génial, ça te permet d’aller où tu as envie d’aller et d’essayer de comprendre ! Moi, j’ai rien compris.Quelle est votre plus grande peur ?Yann Arthus-Bertrand : Comme disent beaucoup gens en fin de compte, la perte des gens que tu aimes. C’est pour moi la seule peur !Que croyez-vous qu’il y ait après la mortYann Arthus-Bertrand : Je pense qu’après la mort y a plus rien ! Et s’il y a autre chose que rien, c’est génial ! J’aurai une surprise, donc je ne serai pas déçu !En allant voir cette exposition, en lisant le livre ou en regardant le DVD, on appréhende mieux la diversité de l’humanité, mais aussi ses ressemblances, ce qui nous définit le plus…
Yann Arthus-Bertrand : Cette exposition parle beaucoup d’amour, d’amour pas reçu ou donné, d’amour qu’on veut donner. Dans tout ça, je vois beaucoup d’amour.
Propos recueillis par Florence Lemaire et Alain Sousa, janvier 2009Click Here: New Zealand rugby store

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *