Quand les ronflements ruinent votre sexualité !

Vos nuits sont perturbées par les ronflements intempestifs de votre conjoint. Vous avez l’impression qu’il s’arrête de respirer. Son sommeil n’est pas réparateur et une fatigue latente se fait insidieusement sentir. Votre vie sexuelle n’est plus aussi intense et vous mettez cela sur le compte de l’âge ou de la routine… Au-delà de ces constats factuels, ces désagréments peuvent dissimuler un problème de santé très sérieux : le Syndrome d’Apnées du Sommeil que de nombreuses études relient aujourd’hui au dysfonctionnement érectile chez les hommes et à des perturbations de la fonction sexuelle chez la femme.
Aujourd’hui 1 adulte sur 5 environ est concerné en France par le Syndrome d’Apnées du Sommeil. Toutefois cette pathologie reste encore peu diagnostiquée : 9 apnéiques sur 10 s’ignorent. Si les hommes sont deux fois plus concernés que les femmes, la prévalence augmente chez l’un comme chez l’autre à compter de 40 ans, notamment chez les sujets en surpoids. Ces apnées sont dues à un affaissement des parois du pharynx qui cause en premier lieu le ronflement puis lorsque l’affaissement est total et obstrue le pharynx, une apnée. Le sommeil n’est plus réparateur, il engendre une fatigue affectant à la fois la santé, le travail, la vie sexuelle et plus globalement la qualité de vie.
Dans les cas bénins, une bonne hygiène de vie (moins d’alcool, de cigarettes, perte de poids…) peut éliminer les symptômes. Ainsi, il est conseillé aux malades de réduire leur consommation d’alcool et de cigarette. Si ces changements ne suffisent pas, le traitement par Pression Positive Continue (PPC ou CPAP) est la référence. Il s’agit d’un petit compresseur qui envoie de l’air sous pression dans un masque. La personne le met avant de se coucher, ce qui empêche les apnées pour toute la nuit. Pour le conjoint, le bruit du ronflement est en revanche remplacé par celui de l’appareil…Sources :N. Journal of Sexual Medicine, Aug. 14, 2006 online editionEtude de Charles ATWOOD -université de Pittsburgh – juillet 2006Communiqué de la société ResMed du 13 novembre 2006Click Here: Bape Kid 1st Camo Ape Head rompers

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *