Fatigué de père en fils

Des chercheurs américains auraient trouvé une originegénétique au syndrome de fatigue chronique. Affectantplus de 800 000 personnes Outre-Atlantique, cette maladie setraduit par un épuisement dès le réveil et desdifficultés de récupération après unexercice. Encore inexpliquée, son origine pourraitêtre virale ou hormonale. En étudiant 146 jumelles,dont l’une au moins souffrait de ce syndrome, lesscientifiques auraient mis en évidence une originegénétique. Un ou plusieurs gènes seraientainsi en jeu. Loin d’être confirmés, cesrésultats ne font pas oublier que l’existencemême de cette maladie reste l’objet decontroverses…
Source : Dr Jacques Goldberg, 5e conférencede l’American Association for Chronic Fatigue Syndrome.Click Here: cheap all stars rugby jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *