Koh-Lanta 2019 – Cyril éliminé : “Je suis gêné d’avoir manipulé Cindy”

Après un joli parcours, Cyril a été éliminé de Koh-Lanta, la guerre des chefs (TF1). Un départ aux portes de la finale… Mais l’aventurier n’a rien à regretter, il aura tout tenté pour sauver sa peau, en vain. Auprès de Purepeople.com, l’ancien Rouge se livre sur son expérience. Stratégie, perte de poids ou encore sa relation avec son amoureux Thomas, Cyril fait des confidences.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez été éliminé ?
J’ai eu le temps de me préparer en fait un petit peu avant. J’étais conscient que j’étais dans la ligne de mire. Du coup quand j’ai vu cette boule noire, tout de suite j’ai souri. C’était un peu comme une libération parce que j’étais allé au bout de moi-même et au bout de ce que je pouvais faire pour survivre, me sauver. Je suis fier de moi, je ne regrette pas.

En voulez-vous à vos camarades d’avoir voté contre vous ?
Non, je ne leur en veux pas, ça fait partie du jeu. Ils avaient peur de moi sur l’orientation et ils avaient sûrement raison parce que je me sentais à l’aise. Ils ont favorisé Maud qui était peut-être plus affaiblie à ce moment-là du jeu pour pouvoir avancer eux. J’aurais peut-être fait le même choix.

Vous reprochez à Clo son retournement de veste… Comprenez-vous son comportement ?
J’avais saisi qu’elle avait un double discours. Mais ce n’est pas spécialement un reproche, je voyais bien où elle voulait en venir et quelle était sa stratégie, c’était un peu une suiveuse. Mais c’est aussi ce qui m’a aidé à l’amener là où je voulais, à savoir aux boules.

Que pensez-vous de Cindy qui a voté contre vous au second tour ?
Disons que je savais pertinemment que Cindy choisirait Clo plutôt que moi. Ce n’était vraiment pas une grosse surprise, elles étaient ensemble depuis le début de l’aventure. Après, j’étais même plutôt moi gêné de l’avoir manipulée.

Vos courtes retrouvailles avec Thomas étaient intenses et pleines d’émotion ! Comment a-t-il vécu ce joli moment ?
Je pense que Thomas était très fier d’être là, de partager notre amour et de partager ce moment, même fugace, avec moi. C’était très fort, on en parle encore. Et c’est vrai qu’on le garde en tête depuis ce moment-là.

Je n’aurais pas dû aller chercher le courrier

Etes-vous satisfait de l’image que vous renvoyez ?
Quand on fait l’émission, on ne sait pas comment on va se comporter, comment ça va être retranscrit à l’écran ou comment les téléspectateurs vont le ressentir. Très honnêtement, je me trouve plutôt bien. J’ai même envie d’être ami avec moi, je me trouve sympa (rires) ! Je m’étonne aussi moi-même parce que je me trouve très calme, serein. Dans un comportement plus parisien, je m’énerve plus facilement. Dans Koh-Lanta, je suis en mode survie et je crois que ça me réussit plutôt bien.

Click Here: Gold Coast Suns Guernsey

Pensez-vous que l’épisode des courriers a marqué un tournant dans votre aventure ?
Oui, clairement, c’est le tournant de mon aventure. Si j’avais été plus tactique, je n’y serais pas allé, j’aurais cédé ma place à Maxime qui avait manifesté l’envie d’y aller. Je suis fan de Koh-Lanta, ça fait dix ans que je postule, je sais pertinemment que l’histoire des courriers est toujours très problématique. Mais j’avais envie d’aller au bout de moi-même. Finalement, si j’ai bien un regret, c’est celui-ci. Je n’aurais pas dû y aller.

Mohamed a eu des propos durs envers vous à ce moment-là… Comment l’avez-vous pris ?
Je l’ai pris avec beaucoup de recul. J’ai vite compris que c’était dans une phase de jeu, d’énervement et que ce n’était pas lui. Ce qui parlait c’était les plus de 30 jours de manque des proches et de nourriture plus que Mohamed, qui est plutôt calme, posé au quotidien. Aujourd’hui, il n’y a aucune animosité entre nous, je l’apprécie beaucoup.

Comment s’est déroulé le retour à la réalité ?
On est arrivé avec les gilets jaunes, on n’a pas trop compris ce qu’il se passait. Après, en dehors de ça, c’était un peu violent de revenir ici après avoir vécu pendant plus d’un mois et demi en survie. Je me suis demandé ce que je faisais là après l’aventure aux Fidji ! J’ai pris une petite claque.

Qu’est-ce qui a été le plus dur sur le camp pour vous : la faim, l’hygiène, le manque des proches, la fatigue ?
Mon corps s’est hyper bien adapté à l’aventure, comme s’il n’attendait que ça ! Je n’ai pas eu faim, je n’ai pas eu de baisse de moral… Bien sûr, j’ai eu des petites baisses de tension, mais vraiment rien d’inquiétant. Donc ce qui a été le plus dur pour c’est le manque de nouvelles des proches. En partant, je pensais que je pouvais gérer la distance mais quand j’étais dans ces conditions extrêmes ces manques ont pris des proportions énormes.

On voit que vous avez perdu 15 kilos… Les avez-vous repris facilement ?
Oui, j’ai repris tous mes kilos ! J’étais tombé à 65 kilos, c’était une perte de poids assez folle. Mais oui, depuis j’ai retrouvé mon poids d’avant aventure… mais sans les muscles. Déjà que je n’en avais pas énormément (rires). Du coup, il faudrait que je me remette un peu plus au sport. J’ai repris le water-polo, mais pas à fond.

Koh-Lanta a changé quelque chose à votre relation avec votre compagnon ?
Ça prend du temps, mais je pense que Thomas n’est pas surpris de ce que j’ai fait. Il a la même image que quand je suis parti. Il n’a pas changé d’avis sur moi, il n’a rien découvert. Je ne pensais qu’à lui sur place, clairement ça m’a donné une certitude dans notre amour et notre couple. Quand je le vois arriver à l’épreuve, j’ai qu’une envie c’est de lui sauter dessus et lui dire combien je l’aime, combien il est important dans ma vie. Ça n’a fait que renforcer notre couple.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *