Angelina Jolie et Brad Pitt divorcent : ce qu’ils ont vraiment derrière la tête

Le 30 novembre dernier, Angelina Jolie et Brad Pitt trouvaient finalement un accord à l’amiable pour la garde de leurs enfants. Un énième rebondissement inespéré qui leur a évité de passer par un procès long, coûteux et difficile, eux qui sont déjà en procédure de divorce depuis plus de deux ans. Et si les conditions précises de cet arrangement sont confidentielles, on devine sans peine que l’acteur de 54 ans a obtenu ce qu’il désirait : la garde partagée de Pax (15 ans), Zahara (13 ans), Shiloh (12 ans), Knox et Vivienne (10 ans), lorsque l’actrice de 43 ans en réclamait l’exclusivité.

Click Here: mens nrl jerseys

Mercredi 5 décembre 2018, le site E! News fait de nouvelles révélations sur cette affaire, évoquant le ressenti des deux anciens amants. Selon une source proche d’Angelina Jolie, qui cherche visiblement à lui sauver la face, celle-ci est “heureuse de passer à l’étape suivante et soulagée des progrès réalisés pour le bien-être de sa famille“. L’indiscret ajoute que la réalisatrice “ne cherche pas à obtenir la garde exclusive des enfants et qu’elle soutient leur réconciliation avec leur père“. Des propos étonnants lorsqu’on sait que le juge lui-même avait été obligé d’intervenir pour recadrer la star à cause de son comportement excessif, elle qui s’était aussi mis à dos son avocate.

De son côté, Brad Pitt tente de s’adapter du mieux possible. “Bien qu’il y ait eu des progrès, ce n’est pas une situation idéale pour Brad. (…) La route est encore longue. Tout ce dont il se soucie, c’est de ses enfants. Ils sont sa priorité numéro un et il se focalise sur eux. (…) Il va commencer à passer plus de temps avec eux dans les prochains mois. Il organisera ses propres vacances avec eux et fera en sorte que ça soit spécial. Brad et Angelina auront des fêtes de vacances séparées avec les enfants“, ont poursuivi les informateurs.

Et de conclure : “Brad espère que le pire est derrière eux et qu’ils pourront aller de l’avant, oublier les choses douloureuses et conflictuelles. Il sait qu’à long terme, les enfants sont plus heureux s’ils ont leur père et leur mère dans leurs vies. Il peut se concentrer sur l’avenir et essayer d’avoir une influence positive, stable et constante“, a-t-on conclu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *