Brigitte et Emmanuel Macron : Complices, ils participent à une danse folklorique

Leur voyage officiel en Arménie, quelques jours après la disparition du grand chanteur survenue le 1er octobre 2018, ne pouvait se faire sans un hommage. Arrivé en Arménie dans la soirée du 10 octobre accompagné de son épouse Brigitte Macron, du chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian et de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, Emmanuel Macron n’a pas seulement participé au 17e Sommet de la francophonie. Le chef de l’Etat français a également célébré la mémoire de Charles Aznavour.

Dans l’après-midi du jeudi 11 octobre, Emmanuel et Brigitte Macron ont visité la Maison Charles-Aznavour à Erevan (capitale de l’Arménie), guidés par le fils de Charles Aznavour, Nicolas, très impliqué dans la Fondation créée par son père, et sa femme Kristina Sarkisyan. Le couple présidentiel français, qui a échangé de nombreux regards complices, les avait vus quelques jours auparavant lors de l’hommage national rendu à l’interprète d’Emmenez-moi dans la Cour d’honneur des Invalides, à Paris. Le président de la République d’Arménie Armen Sarkissian était également présent. Pour cette visite, Brigitte Macron portrait la même robe rouge que lorsqu’elle s’est rendue au mémorial du génocide arménien Tsitsernakaberd avec son époux.

Click Here: 2020 soccer tracksuit

Après son passage à la Maison Charles-Aznavour, Emmanuel Macron lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux, écrivant : “Charles Aznavour devait être avec nous à Erevan aujourd’hui. Ce devait être un rendez-vous avec sa chère Arménie mais aussi avec la langue française. Il avait une passion pour elle, il a travaillé sur les mots toute sa vie. Il a fini par devenir un des plus grands ambassadeurs de la langue française dans le monde. Charles Aznavour continuera d’être le trait d’union entre la France et l’Arménie grâce à ce lieu de transmission et de culture.

Charles Aznavour devait tre avec nous Erevan aujourd’hui. Ce devait tre un rendez-vous avec sa chre Armnie mais aussi avec la langue franaise. Il avait une passion pour elle, il a travaill sur les mots toute sa vie. Il a fini par devenir un des plus grands ambassadeurs de la langue franaise dans le monde. Charles Aznavour continuera d’tre le trait d’union entre la France et l’Armnie grce ce lieu de transmission et de culture.

Une publication partage par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron) le

#armenie #erevan

Une publication partage par Tristan Bromet (@tbromet) le

#armenie #erevan

Une publication partage par Tristan Bromet (@tbromet) le

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *