VIDEO – Marion Maréchal « indignée » : elle atomise Omar Sy

Sur le plateau de CNews, dans l’émission Morandini Live, ce lundi 18 janvier, Marion Maréchal s’est montrée indignée à la suite de la possible participation d’Omar Sy au “Beauvau de la sécurité”

Invitée de l’émission Morandini Live, sur CNews, ce lundi 18 janvier, Marion Maréchal est revenue sur la possible participation de l’acteur français, Omar Sy, qui a pris la parole dernièrement pour dénoncer le racisme et les violences policières en France, au “Beauvau de la sécurité“. Ce dernier, qui doit se tenir dans les prochains jours a pour objectif “d’améliorer les conditions d’exercice” des forces de l’ordre et “consolider” leurs liens avec les Français. La directrice de l’ISSEP Lyon et petite-fille de Jean-Marie Le Pen s’est indignée devant cette invitation et a dénoncé “cette espèce de politique-casting“.

Click Here: Fabinho jersey sale

Omar Sy, qui ne manque pas de projets cinématographiques actuellement, a notamment participé à des manifestations pointant les dérives d’une partie de la police et soutient le comité qui demande justice pour Adama Traoré, mort en 2016 peu de temps après son interpellation par des policiers. Du point de vue de Marion Maréchal, Omar Sy est “le contre-exemple de ce qu’il essaie de démontrer, c’est-à-dire que la société française serait raciste“. Elle a ajouté : “Omar Sy est un homme à qui la France a permis de devenir une star internationale. C’est très bien, il est talentueux, il n’y a pas de sujet. Il a pu devenir multimillionnaire, d’aller vivre joyeusement aux États-Unis. Il revient ensuite en France en étant le contre-exemple de ce qu’il essaie de démontrer pour expliquer que cette France-là est raciste, depuis son poste américain. À part dire ‘merci’, je ne sais pas ce qu’il devrait dire d’autre”, s’est-elle indignée.

“Le racisme existe partout”

Interrogée également sur les récentes prises de position contre le racisme et les violences policières de l’ex-footballeur professionnel, Lilian Thuram, ce dimanche 17 janvier, Marion Maréchal a dénoncé “le traditionnel business victimaire d’activistes“, qui selon elle, “contribue à délégitimer la police et a dressé une partie de la population de territoires, déjà compliqués à gérer“, contre les forces de l’ordre “au prétexte qu’à chaque fois qu’ils sont interpellés, ça le serait pour des raisons racistes“. “Le racisme existe partout et il existe même à l’égard des blancs, figurez-vous. Bien sûr qu’il y a du racisme anti-blanc. Le racisme c’est quelque chose qui est, malheureusement, très partagé dans le monde“, a conclu la nièce de Marine Le Pen.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran Morandini Live

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *